TÉLÉCHARGER DTU 40.211

Les règles de fixation des tuiles étaient un autre objectif de la révision de ce NF DTU, qui distingue plus finement les moyens utilisables. La densité minimale, qui correspond au nombre de tuiles fixées en partie courante, dépend en effet du mode de fixation, ainsi que de la région de vent, de la pente du toit et de l'emploi d'un écran de sous-toiture. La fixation de toutes les tuiles n'est pas toujours nécessaire : Dans le cas de pentes faibles peu exposées au vent, la tenue des tuiles en partie courante de rampant peut être assurée par leur assemblage entre elles, sans fixation supplémentaire ; Pour des rampants plus exposés ou des pentes plus fortes, il sera nécessaire de prévoir une répartition des fixations en plein carré. Les exigences de fixation, au global, ont été renforcées pour les ouvrages réalisés sans écran en sous-face.

Nom:dtu 40.211
Format:Fichier D’archive
Système d’exploitation:Windows, Mac, Android, iOS
Licence:Usage Personnel Seulement
Taille:24.51 MBytes



NF DTU Le marché de travaux doit, en fonction des particularités de chaque projet, définir dans ses documents particuliers, l'ensemble des dispositions nécessaires qui ne sont pas définies dans les NF DTU ou celles que les contractants estiment pertinent d'inclure en complément ou en dérogation de ce qui est spécifié dans les NF DTU. En particulier, les NF DTU ne sont généralement pas en mesure de proposer des dispositions techniques pour la réalisation de travaux sur des bâtiments construits avec des techniques anciennes.

L'établissement des clauses techniques pour les marchés de ce type relève d'une réflexion des acteurs responsables de la conception et de l'exécution des ouvrages, basée, lorsque cela s'avère pertinent, sur le contenu des NF DTU, mais aussi sur l'ensemble des connaissances acquises par la pratique de ces techniques anciennes.

Les NF DTU se réfèrent, pour la réalisation des travaux, à des produits ou procédés de construction, dont l'aptitude à satisfaire aux dispositions techniques des NF DTU est reconnue par l'expérience. Le titulaire du marché devra alors apporter au maître d'ouvrage les éléments de preuve qui sont nécessaires à l'appréciation de l'équivalence. Le présent document est applicable aux bâtiments d'hygrométrie faible ou moyenne réalisés dans les zones climatiques françaises de plaine conventionnellement caractérisées par une altitude inférieure ou égale à m , à l'exclusion des zones tropicales.

Le présent document ne traite pas de la mise en oeuvre des écrans souples de sous-toiture. Pour les références datées, seule l'édition citée s'applique. Pour les références non datées, la dernière édition du document de référence s'applique y compris les éventuels amendements. Figure 1 Détermination du défaut de planitude La largeur minimale de repos sur les appuis est de 35 mm en partie courante et 30 mm en about de liteaux. NOTE 2 Lorsque la largeur de l'élément de charpente ne répond pas à cette spécification, l'entrepreneur en avertit le maître de l'ouvrage ou son représentant pour qu'il prenne les dispositions pour mettre la charpente support en conformité avec ces spécifications, en faisant rajouter par exemple des fourrures bois voir Article 4 du NF DTU NOTE Des accessoires sont prévus suivant le modèle de tuile, pour faciliter le calepinage.

Les tuiles de terre cuite à emboîtement ou à glissement à relief se posent, soit à joints droits, soit à joints croisés, certains modèles permettant toutefois d'utiliser indifféremment les deux modes de pose. La mise en oeuvre doit commencer par le bas du versant, à droite ou à gauche suivant le sens des emboîtements latéraux du produit, de telle sorte que chaque tuile vienne en recouvrement de celle précédemment posée.

Elles doivent être disposées suivant la ligne de plus grande pente c'est à dire avec les axes longitudinaux des tuiles parallèles à cette ligne. Dans le cas de pose à joints croisés, on a recours à des demi tuiles pour les rives latérales droites, à raison d'une par rang de tuiles, et posées en extrémité de rang. Le bon positionnement de la tuile doit résulter de l'appui du ou des tenon s prévu s à cet effet, sur la face amont du liteau. La partie inférieure de chaque tuile prend place sur la partie haute du rang inférieur, dont la conception est prévue à cet effet.

Lorsque les tuiles sont hourdées entre elles, on doit utiliser un mortier répondant aux spécifications du NF DTU Elles sont valables pour des rampants dont la longueur de projection horizontale n'excède pas 12,00 m. L'écran n'a pas un rôle d'étanchéité complémentaire. L'écran de sous toiture ne permet pas de remplir cette fonction. NOTE 4 Il existe également des modèles de tuiles permettant la pose à des pentes inférieures à celles indiquées dans les Tableaux 1 et 2.

Ces modèles de tuiles relèvent, pour cette utilisation, d'Avis Techniques ou de Documents Techniques d'Application 1 définissant leurs caractéristiques, leurs conditions de pose, les pentes minimales admissibles et le traitement des points singuliers. Les liteaux doivent reposer sur trois appuis au moins. Le tableau ci-après donne pour les hypothèses de calcul indiquées en Annexe C, les entraxes de liteaux de section courante en fonction de la zone de neige et de l'altitude.

La section des liteaux doit permettre la fixation à l'intersection avec chaque appui bois ou métal par au moins une vis. Les liteaux doivent reposer sur au moins 3 appuis. Les Tableaux 4, 5 et 6 donnent, pour les hypothèses de calcul de la Note, les entraxes maximaux des appuis des liteaux en fonction de la zone de neige, l'altitude et de l'inertie de la section des liteaux métalliques. Les entraxes ont été limités à 90 cm au maximum.

Dans le cas des tuiles avec jeu ou à pureau variable, il doit être compris entre les pureaux mini et maxi annoncés par le fabricant.

Elle dépend du type de bâtiment : bâtiment fermé ou bâtiment ouvert NOTE Un bâtiment est considéré comme fermé si ses parois ne présentent que de petites ouvertures uniformément réparties exemple, bâtiments d'habitation ou de bureau. Un bâtiment sera considéré comme ouvert si l'une de ses parois présente une grande ouverture hall, auvent adossé à un mur, hangar, avancée de toiture non protégée en sous-face…. Les sites d'exposition au vent considérés correspondent aux situations définies dans l'Annexe B.

NOTE 2 Le cas des ouvrages particuliers, tels que faîtages, arêtiers ou pénétrations, les prescriptions sont données au paragraphe 5. Le Tableau 10 précise les limites de hauteur à considérer selon la présence ou non d'écran de sous-toiture. Tableau 10 Limites de hauteur des bâtiments ouverts ou avancées de toiture sous face des tuiles exposée Dans le cas d'un auvent ou une avancée de toiture, si la sous-face des tuiles est protégée par un écran rigide continu, les dispositions applicables sont celles des bâtiments fermés voir paragraphe 5.

Pour les raccords à d'autres natures d'ouvrages, il y a lieu d'adapter ces figures. Le recouvrement latéral entre bandes métalliques consécutives est de 10 cm minimum. Pour ce faire, le premier rang de tuiles d'égout est accroché en partie haute sur un liteau, tandis que sa partie basse repose sur un dispositif évitant le basculement chanlatte, liteau surélevé, planche de rive d'égout, etc.

Figure 3 Exemple d'égout 5. Si l'on désire n'avoir pas à trancher le rang sous faîtage, on peut utiliser des tuiles plus courtes. La bande métallique à larmier comporte une pince de tête et le recouvrement des tuiles sur la bande est de 8 cm minimum Figure 4. Figure 4 Exemple d'égout droit avec bande métallique 5. Cet habillage est réalisé par des voliges jointives, des planches bouvetées, des panneaux de contreplaqué ou des panneaux de particules. La pose jointive des voliges ou des panneaux à base de bois nécessite un jeu entre éléments de 5 mm à 10 mm.

NOTE Cette disposition permet d'éviter les infiltrations au point de chute des eaux des toits en surplomb. Cette disposition peut être la solution au problème posé par les versants de longueur supérieure à 12 m en projection. Dans ce cas, la longueur de rampant en projection horizontale est déterminée en ajoutant la coyaulure au versant et en veillant à ne pas excéder celle définie au paragraphe 5. Le raccordement entre le coyau et le versant est visé par les dispositions du paragraphe 5.

Figure 7 Exemple de rive de tête avec dépassement vertical du mur 5. La garniture métallique est constituée par des bandes de rives et une bande d'astragale recouvrant le dernier rang de tuile de 8 cm minimum. La bande de rive comporte une pince ou un ourlet rechassé. La bande d'astragale comporte un relevé de 3,5 cm minimum qui est fixé sur un tasseau ou une planche de faîtage. Figure 8 Exemple de rive de tête sans dépassement vertical du mur 5. Figure 12 Exemple de pose en débord 5. Lorsque l'eau a tendance à s'éloigner de la ligne de rive ligne qui fuit l'eau , les rives latérales sont traitées en arêtiers.

Le recouvrement des faîtières se fait dans le sens opposé aux vents de pluie dominants.

TÉLÉCHARGER VISTAMIZER FRANCAIS GRATUIT

Révision NF DTU 40.211tuiles à emboîtement à pureau plat

NF DTU Le marché de travaux doit, en fonction des particularités de chaque projet, définir dans ses documents particuliers, l'ensemble des dispositions nécessaires qui ne sont pas définies dans les NF DTU ou celles que les contractants estiment pertinent d'inclure en complément ou en dérogation de ce qui est spécifié dans les NF DTU. En particulier, les NF DTU ne sont généralement pas en mesure de proposer des dispositions techniques pour la réalisation de travaux sur des bâtiments construits avec des techniques anciennes. L'établissement des clauses techniques pour les marchés de ce type relève d'une réflexion des acteurs responsables de la conception et de l'exécution des ouvrages, basée, lorsque cela s'avère pertinent, sur le contenu des NF DTU, mais aussi sur l'ensemble des connaissances acquises par la pratique de ces techniques anciennes. Les NF DTU se réfèrent, pour la réalisation des travaux, à des produits ou procédés de construction, dont l'aptitude à satisfaire aux dispositions techniques des NF DTU est reconnue par l'expérience. Le titulaire du marché devra alors apporter au maître d'ouvrage les éléments de preuve qui sont nécessaires à l'appréciation de l'équivalence.

TÉLÉCHARGER CACAOWEB PAPYSTREAMING GRATUIT

NF DTU 40.211 Couverture en tuiles de terre cuite à emboîtement à pureau plat

.

TÉLÉCHARGER OUMGUIL MP3 2006 GRATUIT

NF DTU 40.211 - Couvertures en tuiles de terre cuite à emboitement à pureau plat

.

TÉLÉCHARGER PORTÉS DISPARUS CHUCK NORRIS GRATUIT

NF DTU 40.211 - Couverture en tuiles de terre cuite à emboîtement à pureau plat

.

Similaire